Mathieu d'Aulan

Practicien en Médecine traditionnelle Chinoise

sinogrammes médecine chinoise

La théorie du Yin-YangYin Yang

 

 

La théorie du yin yang vient de l’observation des taoïstes des temps anciens qui ont découvert qu’il y avait pour chaque chose sur la terre une face à l’ombre et une face au soleil. Ils ont nommé la partie ensoleillée : « YANG » et la partie à l’ombre : « YIN ». Ils ont observé que la partie au soleil a comme caractéristique d’être chaud, lumineux, ascendant, actif etc. Et que la partie à l’ombre a comme caractéristique d’être froid, obscur, descendant, inactif etc.

La théorie du Yin Yang estime donc que tous les phénomènes sont constitués de deux aspects opposés, le Yin et le Yang, qui sont diversement définis comme suit: le haut et le bas, la gauche et la droite, la lumière et l'obscurité, le chaud et le froid, l'immobilité et le mouvement,le féminin et le masculin, la substance et la fonction, etc.

Les mouvements et les changements du Yin et Yang donne une impulsion au développement de tout ou selon les termes du Suwen (la bible de la Médecine Chinoise), « Yin et Yang sont la loi du Ciel et de la Terre, le contour de tout, les parents du changement, l'origine de la naissance et de la destruction… »

Le Yin et le Yang sont deux aspects opposés et interdépendants qui existent dans chaque chose. En règle générale, tout ce qui est en mouvement, ascendant, lumineux, progressif, hyperactif, comme les maladies fonctionnelles du corps, se rapporte au Yang. L'immobilité, la descente, l'obscurité, la dégénérescence, l’hypoactivité, les maladies organiques, se rapportent au Yin. La nature du Yin et du Yang est relative. Selon la théorie du Yin-Yang, tout dans l'univers peut être divisé et subdivisé en deux aspects opposés et complémentaires du Yin et du Yang et cela ad infinitum. Par exemple, le jour est Yang et la nuit est Yin, mais le matin est considéré comme étant Yang dans le Yang, l'après-midi est Yin dans le Yang, le soir avant minuit est Yin dans le Yin et l'heure après minuit est Yang dans le Yin. Comme l'indique le Suwen, "Yin et Yang pourrait s'élever au nombre de dix, être étendu à cent, à mille, à dix mille et ainsi à l'infini."

Le contenu de base de la théorie du Yin-Yang

L'opposition du Yin et du Yang

La théorie du Yin-Yang soutient que chaque objet dans l'univers se compose de deux aspects opposés qui sont en restriction mutuelle et en interaction continuelle. L'alternance des quatre saisons est un exemple. Le printemps est tiède et l'été chaud. Cela est dû à la montée du yang Qi qui limite le froid de l'hiver. Alternativement, la fraîcheur de l'automne et le froid de l'hiver s’imposent en raison de la montée en puissance du Yin qui restreint la tiédeur du printemps et la chaleur estivale. Selon la théorie du Yin-Yang, le cycle saisonnier est le résultat des activités mutuellement restrictives et mutuellement croissantes du Yin et du Yang. Yin et Yang agissent et se limitent l’un l’autre. Ce processus de restriction mutuelle et d'interaction est l'opération du Yin et du Yang, sans laquelle aucun changement dans l’univers ne se produirait. Ainsi, les deux opposés Yin et Yang n'existent pas comme une entité mais comme un état de fait. Ils interagissent constamment l’un avec l’autre, d'où la modification et le développement d'un objet ou d’un être vivant.

Interdépendance du Yin et du Yang

Yin et yang sont à la fois en opposition et en interdépendance. Ils comptent l’un sur l’autre pour exister, ils coexistent dans une entité. Chacun de ces deux aspects est la condition de l'existence de l’autre et ne peut exister isolément. Par exemple, la journée est Yang et la nuit est Yin, sans jour, il n'y aurait pas de nuit; le supérieur est Yang, l’inférieur est Yin, la droite est Yang, la gauche est Yin mais la droite n’existe que par rapport à la gauche, etc, chaque paire existe dans un état de dépendance mutuelle, et sans son contraire ne pourrait exister. La relation d'interdépendance entre le Yin et le Yang est décrite dans le Suwen, "Yin est installé à l'intérieur comme le fondement matériel du Yang, alors que le Yang reste à l'extérieur comme la manifestation de la matière Yin». Il s'agit d'une explication traditionnelle de l'interdépendance du Yin et du Yang.

La croissance-décroissance du Yin et du Yang

Les aspects Yin et Yang dans un objet ne sont pas au repos, mais dans un état de mouvement constant. Ils peuvent être décrits comme étant dans un état où la diminution du Yin conduit à une augmentation du Yang et vice-versa. Prenons le cycle des saisons dans l’hémisphère nord à titre d'exemple avec la dialectique Yin-Yang : Le solstice d’hiver (le 21 décembre) est le moment où le YIN est à son apogée et le début de la remontée du YANG. Ce dernier remonte jusqu’à l’équinoxe du printemps ( le 21 mars) où on est en équilibre parfait entre le YIN et le YANG puis le YANG continue sa progression jusqu’au solstice d’été (le 21 juin) où là il est à son apogée et en même temps au début de son déclin. A partir du solstice d’été le YANG décline et le YIN augmente pour arriver à l’exact équilibre à l’équinoxe de l’automne (le 21 septembre). Et pour finir le YIN continue sa progression pour finir à son apogée le 21 décembre. On pourrait établir le même schéma pour un jour avec l’extrême YANG à midi (heure solaire) et l’extrême YIN à minuit.

Yin et Yang et leur relation de transformation mutuelle

Dans certaines circonstances et à un certain stade de développement, chacun des deux aspects du Yin et du Yang se transforment de Yin en Yang et de Yang en Yin. En plus du changement quantitatif du Yin et du Yang il existe aussi un processus de changement qualitatif. Les commentaires du Suwen explicite ceci : « le froid extrême apportera de la chaleur, et la chaleur extrême va induire du froid ... »; par ailleurs, « le Yin excessif peut provoquer des syndromes Yang ou ont tendance à se transformer en Yang et vice versa." Ce sont les caractéristiques et les conditions de la transformation mutuelle du Yin et du Yang. Les relations mentionnées ci-dessus de croissance-décroissance et de transformation mutuelle du Yin et du Yang sont le contenu de base de la théorie du Yin-Yang. En outre, ces relations entre le Yin et le Yang ne sont pas isolés les unes des autres, mais sont interconnectés et peuvent interagir les unes sur les autres.

L'application de la théorie du Yin-Yang en Médecine Traditionnelle Chinoise

La théorie du Yin et du Yang est largement utilisée dans la Médecine Traditionnelle Chinoise pour expliquer la structure histologique, la fonction physiologique, et les altérations pathologiques du corps humain, et pour servir de guide pour le diagnostic du traitement. En ce qui concerne le corps humain les activités fonctionnelles sont considérées comme Yang et les substances nutritives sont considérées comme Yin. Si on regarde avec l’aspect de la croissance-décroissance du Yin Yang le corps humain on peut observer la diminution du Yin et l'augmentation du Yang quand on est actif puisque les activités fonctionnelles (Yang) augmentent avec l’activité et utilisent les substances nutritives (Yin) qui elles baissent. En état de repos le métabolisme des substances nutritives (Yin) augmentent et épuise l'énergie fonctionnelle (Yang), cela est considéré comme une diminution du Yang et une augmentation du Yin. Dans des conditions normales, la consommation mutuelle et le contrôle du Yin et du Yang maintiennent un équilibre relatif. Dans des conditions anormales il y a un excès ou une insuffisance soit de Yin ou soit de Yang et cela conduit à l'apparition des maladies. Si on regarde le corps humain avec l’aspect de la transformation mutuelle du Yin-Yang, La transformation mutuelle du Yin et du Yang est souvent vu lors du développement d'une maladie. Par exemple, si un patient a de la fièvre élevée et constante qui est soudainement réduit, accompagné d'un teint pâle, les membres froids, pouls extrêmement faible (les symptômes de danger de syndromes Yin froid), nous pouvons dire que la maladie s’est transformé est qu’elle est passée d’un syndrome Yang extrême à un syndrome Yin. Dans ces circonstances, un traitement d'urgence approprié est de réchauffer les membres pour rendre le pouls normal. Le Yang Qi se rétablira et le danger sera supprimé. La pratique clinique fournit d'autres exemples de la transformation mutuelle du Yin et du Yang. Il est fréquent d’avoir des syndromes externes se transformer en syndrome interne ou vice-versa et des syndromes shi (excès) peuvent se transformer en syndromes xu (insuffisance) ou vice versa.

La structure anatomique et histologique du corps humain

La théorie du Yin-Yang affirme que le corps humain est un tout organique, et il existe un lien organique entre tous les tissus et les structures. Pourtant, dans le même temps, chacun d'entre eux peut être divisée en aspects opposés du Yin et du Yang. Si on regarde le corps dans son ensemble, la partie au-dessus de la taille se rapporte au Yang et la partie en dessous appartient au Yin; l'extérieur du corps est associé au Yang tandis que l'intérieur est associé au Yin, le dos est considéré comme Yang la partie avant du tronc Yin, la face latérale est Yang et la face médiane est Yin. Les organes internes (ZANG-FU) ont également des aspects Yin-Yang. Les six entrailles (FU) : Vésicule Biliaire, Estomac, Vessie, Intestin Grêle, Gros Intestin, Triple Réchauffeur sont considérés comme Yang tandis que les organes (ZANG) : Coeur, Poumon, Rate, Foie, Reins sont Yin. Les organes entre eux peuvent aussi être subdivisés : le Coeur situé au réchauffeur supérieur et avec une activité intense et plus Yang que les Reins situés au réchauffeur inferieur et avec une activité moindre. Chacun des organes ZANG-FU lui-même peut encore être divisé en Yin ou Yang, par exemple, le Yin du Coeur et le Yang du Coeur ou le Rein Yin et le Rein Yang. Toutes les structures du corps humain et tous les tissus peuvent être expliqué par la relation Yin-Yang. Comme le dit Suwen, «L'homme a une forme physique qui est inséparable de yin et de yang."

Les fonctions physiologiques du corps humain

La théorie du Yin-Yang estime que les activités physiologiques normales du corps humain (l’homéostasie) est le résultat de l'équilibre relatif entre le Yin et le Yang. En Médecine Traditionnelle Chinoise, les fonctions physiologiques des organes et leurs substances sont inséparablement liée au Yin et au Yang. Par exemple, les activités (Yang) d'un organe particulier sont basées sur la substance de cet organe (Yin) et quand l'un de ces aspects est absent, l'autre ne peut pas fonctionner. Ainsi, le résultat des activités physiologiques est de constamment promouvoir la transformation du Yang avec l’essence Yin. Si le Yin et le Yang ne peut pas maintenir un équilibre relatif et d'interaction, ils se séparent l’un l’autre et la vie se termine. Comme le Suwen dit: «Quand le Yin Yang se maintient en équilibre le Qi (énergie) sera abondant, alors la santé sera pleine d'entrain. Une séparation du Yin et du Yang mènera à l'épuisement du Qi essentiel."

Les modifications pathologiques du corps humain

La théorie du Yin-Yang estime que la maladie est le résultat d'un déséquilibre entre le Yin et le Yang qui conduit à l'hyperactivité ou à l’hypoactivité de tel ou tel organe. L'apparition et le développement d'une maladie sont également liés à Zheng Qi (résistance de l'organisme à des facteurs pathogènes) et Xie qi (facteurs pathogènes). La théorie du Yin-Yang peut être utilisée pour généraliser les relations d'interaction entre la résistance du corps et les facteurs pathogènes. Les facteurs pathogènes sont divisés en facteurs pathogènes Yang et en facteurs pathogènes Yin, tandis que Zheng Qi comprend l'essence Yin et le Qi Yang. Les Facteurs pathogènes Yang peuvent entraîner une hyperactivité du Yang dans le corps et qui peut entraîner des lésions du Yin. On parlera d’un syndrome de type chaleur. Si la maladie est causée par des facteurs pathogènes Yin, elle donnera lieu à une hyperactivité du Yin suivie d’une blessure du Yang, un syndrome de froid en résultera. Lorsque le Yang est déficient et ne parvient pas à limiter le Yin cela donnera un syndrome XU (insuffisance) qui est un syndrome froid. A contrario une insuffisance de Yin conduira à un excès de Yang et donnera un syndrome de chaleur par déficience. Les modifications pathologiques de la maladie sont variées, mais peuvent généralement être expliquée en termes de déséquilibre YinYang : l'excès de Yin provoque des syndromes froids, le Yang prépondérant conduit à des syndromes de chaleur, la carence du Yang provoque des syndromes froid et l’insuffisance de Yin conduit à des syndromes de chaleur.

Le diagnostic des maladies

Le facteur de base responsable de la maladie est un déséquilibre entre le Yin et le Yang. Par conséquent, peu importe la complexité des syndromes et leur manifestations cliniques ils peuvent toujours se résumer en deux catégories: les syndromes Yin et les syndromes Yang. Un diagnostic correct dépend d'une classification claire des syndromes Yin et des syndromes Yang selon les termes du Suwen: «Si on est bon au moment du diagnostic, il faut différencier le Yin et le Yang à partir de l'observation de la couleur (du teint, de la langue, de l'urine, les selles, etc) et de la sensation du pouls ». Les quatre méthodes de diagnostic (l'auscultation, l’olfaction, l’anamnèse et la palpation) utilisent aussi le Yin et le Yang, par exemple: l’ interne, XU (l’insuffisance) et les syndromes de froid sont considérés comme Yin ; l’extérieur, SHI (l’excès), et les syndromes de chaleur sont considéré comme Yang; la couleur vive est Yang et la couleur sombre est Yin, une voix sonore et forte indique un syndrome Yang, une voix basse est Yin, la respiration faible est Yin, une respiration grossière est Yang; Si on prend le pouls les impulsions superficielles, rapide et énergiques sont Yang, les impulsions lentes, profondes et faibles sont Yin.

Les applications dans le traitement clinique

Le déséquilibre et la fluctuation du Yin et du Yang sont considérés comme les facteurs fondamentaux responsables de l'apparition des maladies et de leur développement. Le traitement doit réajuster le Yin et le Yang dans leur état fondamental d’équilibre relatif. Par exemple, si une maladie apparaît avec des signes de chaleur pathogène qui va consommer peu à peu les fluides et affecter l’équilibre relatif du corps on va prescrire des plantes de nature froides et qui engendre les liquides organiques. Si le froid pathogène est en excès, il peut endommager le Qi et exercer un refroidissement du corps on va utiliser des plantes réchauffantes et qui tonifie le Qi. Dans le traitement médical, la théorie du Yin et du Yang est utilisé non seulement pour décider des principes du traitement mais cette théorie est aussi généralement appliquée à la classification des remèdes. Par exemple, les médicaments dotés de propriétés froides ou humectantes sont classés comme Yin et les médicaments aux propriétés opposées sont classés comme Yang. Les herbes avec des saveurs amères ou salées sont Yin, tandis que ceux avec des saveurs piquantes, douces ou fades sont Yang. Les médicaments ayant une action astringente ou descendante sont Yin et ceux qui ont une action de croissance et de dispersion sont Yang. Dans le traitement clinique il faut déterminer les principes de traitement fondé sur l'analyse du Yin Yang. Le but du traitement clinique est de rétablir un sain équilibre yin-yang chez le patient.