Mathieu d'Aulan

Practicien en Médecine traditionnelle Chinoise

sinogrammes médecine chinoise

La différenciation des syndromes selon les 8 principes

Les 8 principes de différentiation des syndromes sont :

Ces huit syndromes de base signifient le lieu des changements pathologiques, la nature de la maladie, l'état de résistance du corps et les facteurs pathogènes. Ce sont les principes généraux de la différenciation des syndromes et peu importe la complexité de la maladie, les huit principes peuvent être utilisés pour fournir une analyse et une différenciation des syndromes de façon fiable.

L'Extérieur (BIAO) et l’Intérieur (LI)

Extérieur et intérieur sont deux principes indiquant la profondeur et le développement de la maladie. Les Syndromes externes se réfèrent aux changements pathologiques qui sont causées par l'invasion de la surface du corps par des facteurs pathogènes exogènes. Ils sont généralement de courte durée et situés à la superficie du corps. Les principales manifestations cliniques sont : aversion pour le froid, de la fièvre, enduit lingual mince et blanc, pouls flottant, serré etc. Les syndromes internes peuvent avoir plusieurs causes :

Froid (HAN) et de chaleur (RE)

Le Froid et la chaleur sont deux principes de différenciation de la nature de la maladie. Les Syndromes froid sont les modifications pathologiques et les symptômes causés par le froid pathogène exogène ou dû à une déficience du yang constitutionnel. Les manifestations cliniques des syndromes froid sont: l'aversion au froid et la préférence pour la chaleur, absence de soif, pâleur, extrémités froides, des urines claires et abondantes; selles molles, langue pâle avec enduit épais et blanc, pouls lent, etc. Ce sont tous des signes de yin excessif. Les Syndromes de chaleur sont causés par la chaleur pathogène exogène ou dû à une insuffisance du yin constitutionnel. Les symptômes des syndromes de chaleur comprennent: fièvre, la préférence pour le froid, soif avec une préférence pour les boissons froides; rougeurs aux joues et rougeur des yeux; les urines jaunâtres et peu abondantes, constipation, langue rouge avec un enduit sec et jaunâtre; pouls rapide, etc., ce sont des signes de yang prépondérant.

Déficience (Xu) et Excès (SHI)

Déficience (XU) et Excès (SHI) sont deux principes qui sont utilisés pour analyser la force ou la faiblesse de la résistance du corps et des facteurs pathogènes durant le processus de développement de la maladie. En règle générale, les syndromes de type Déficience indiquent les maladies et les symptômes causés par la faiblesse et l'insuffisance de la résistance du corps. Les Syndromes de type Excès réfèrent aux maladies et symptômes induits par une surabondance de facteurs pathogènes exogènes ou internes. Les syndromes Déficience sont principalement dues à une insuffisance de l’énergie droite du corps et/ou lorsque les facteurs pathogènes sont également dans un état affaibli. Les syndromes Excès sont principalement dus à un excès des facteurs pathogènes et à l’abondance de l’énergie droite du corps. Des Syndromes avec un mélange de Déficience-Excès existent également. Les syndromes Déficience peuvent être en outre classés en vide de Qi, vide de sang, vide de yang, vide de yin avec diverses manifestations cliniques. Les Syndromes Excès peuvent être causés par la stagnation du qi, la stase du sang, l’obstruction des glaires, la stagnation de l'eau, et les parasites avec des manifestations cliniques complexes.

Yin et Yang

Yin et yang sont deux principes généraux utilisés pour classer les six autres principes :
- L’extérieur, la chaleur et l’excès appartiennent à la catégorie du Yang,
- L'intérieur, le froid, et la déficience appartiennent au Yin.

Syndromes Yin yang peuvent être détaillés :

Les syndromes de déficience :
- Yin Xu indique la perte de fluide yin : Les symptômes sont : fièvre l’après-midi, sensation de fièvre dans les paumes et la plante des pieds, l'irritabilité, l'insomnie, la transpiration nocturne, la sécheresse de la bouche et de la gorge, les urines peu abondantes et jaunâtres, les selles sèches, la langue rouge avec peu d'enduit et un pouls rapide et fin.
-Yang Xu se manifestent par des frissons, extrémités froides, absence de soif, teint pâle, transpiration spontanée, urine abondante et claire, selles molles, la langue pâle, pouls faible.

Les syndromes d’excès :
- Yin Shi : froid plénitude :
Les symptômes sont : ténesme, borborygmes, selles claires et fluides, langue pâle avec enduit blanc, pouls profond et serré.
- Yang Shi : chaleur-plénitude  : fièvre élevée, rougeur du visage, sècheresse de la bouche, pouls rapide. En général, les symptômes caractérisés par l'excitation, l'agitation, l'hyperactivité et l'optimisme appartiennent à des syndromes Yang, tandis que ceux qui sont caractérisés par l'inhibition, la quiétude, le déclin, et la dépression sont Yin.

L’Effondrement du Yin et du Yang :

Les syndromes d’effondrement du Yin et du Yang sont des signes dangereux durant l’évolution d'une maladie.
- L’Effondrement Yin indique une perte excessive d'essence vitale et de fluide nutritif.
- L’Effondrement Yang entraîne des changements pathologiques et des symptômes dus à la consommation abondante du Yang Qi du corps.

Les deux peuvent se produire à la phase finale de certaines maladies chroniques ou peuvent apparaître dans le stade de crise de certaines maladies aiguës. En raison de la relation d’interdépendance du Yin et du Yang, un effondrement de l'un pourrait conduire à l'effondrement de l'autre. Par conséquent, l'apparition de ces syndromes peut être simultanée avec la seule différence de l'apparition précoce ou tardive.

Outre les symptômes de la maladie primaire, des effondrements du Yin et du Yang sont manifeste dans le changement qualitatif de la transpiration.
- La transpiration dans l'effondrement du Yin est caractérisée par un type de sueur chaude et collante, accompagnée de la peau chaude, les mains et les pieds chauds, la soif avec une préférence pour les boissons froides, la langue rouge et sans enduit et un pouls fin, rapide et sans force. Ce sont des signes d'épuisement des liquides organiques Yin.
- La transpiration dans l’effondrement du Yang est une transpiration très abondante avec des sueurs froides, accompagnées d'aversion pour le froid, couché avec le corps recroquevillé, les extrémités froides, l'apathie, le teint pâle, et le pouls faible, qui sont tous des signes de la prostration du Yang Qi.

Les syndromes de chacun des huit principes sont variés, mais sont étroitement liés les uns aux autres dans l'application clinique.

Lors de la différenciation des syndromes l’extérieur et l’intérieur, le froid et la chaleur, la déficience et l’excès, le Yin et le Yang peuvent tous être impliqués en même temps et dans des endroits différents du corps.

Pendant le processus de développement de la maladie, parfois il y aura une non-conformité entre la nature et la manifestation d'une maladie, par exemple, dans les syndromes de chaleur on pourra avoir quelques signes de froid et dans les syndromes de froid on pourra avoir quelques signes de chaleur.

Grâce à la règle des huit principes on pourra reconnaître les signes de faux froid et de fausse chaleur et ne pas être induit en erreur.

L’art du diagnostic est de découvrir les dérèglements et de les traiter ; la différenciation des syndromes selon les huit principes est la base d’un bon diagnostic.